“Les voyages de Citrouille-Amère” de Georges Hennen

Classé dans : Nouveautés | 0

A paraître le 15 octobre 2020

Georges Hennen - Les voyages de Citrouille-Amère

 

Editions Antoine Degive, Liège, 2020, 120 pages + couverture plastifiée mate, 12 x 24 cm
16,00 euros

COMMANDER

 

Les voyages de Citrouille-Amère
Parcours philosophique d’un scientifique

Un ouvrage qui rassemble cinq textes personnels marqués par la formation médicale et scientifique de l’auteur. Dans ces réflexions philosophiques, avec sincérité et humilité, l’auteur observe le comportement humain et la société sous le prisme du matérialisme. Ce recueil donnera au lecteur matière à penser et à faire ses choix.

 

Georges Hennen

Né en 1936, Georges Hennen est médecin spécialiste en médecine interne, endocrinologie-diabétologie et médecine nucléaire. Professeur émérite de l’Université de Liège, il y a enseigné la biochimie en Faculté de Médecine pendant de nombreuses années. Il est aussi un passionné de sciences humaines, lecteur boulimique, éleveur de pur-sang arabes, amoureux du jardinage et aquarelliste à ses heures. Il est marié et père de trois fils.

 

EXTRAITS

Le partage d’idées avec autrui, dans la sincérité la plus grande, est précieux. Mais, pour en tirer un réel profit, il faut pouvoir débattre avec humilité, et accueillir questions, critiques et commentaires comme autant de perfectionnements.

Aucun travail, même intellectuel, n’est jamais achevé ni abouti à son point d’équilibre. L’équilibre n’est d’ailleurs qu’une situation théorique en physicochimie.

Une conclusion s’impose. Elle est extraite du Talmud (Commentaires du Traité des Pères, Pirqé Avot, Chapitre 1, Michna 10) : « Aime le travail, hais la fonction dirigeante et ne cherche pas à être connu du pouvoir. »

(Hennen G., 2020, Les voyages de Citrouille-Amère – Parcours philosophique d’un scientifique, 97)

 

Pour travailler au progrès de l’humanité, il faut garder à l’esprit que l’Homme est l’Homme et qu’il est totalement déterminé. De quel moteur de progrès l’humanité peut-elle dès lors profiter ? La clef se trouve dans l’individu lui-même, dans sa capacité à se motiver et à se mettre au travail. S’engager dans un tel processus suppose aussi qu’il y ait une méthode, un chemin. La vie nous enseigne toutes les misères de ce monde et, en particulier, celles imputables à l’action humaine. Mais elle nous révèle aussi l’immense potentiel créatif des passions humaines dans tous les domaines.

Si nous exploitions pleinement notre potentiel de passions positives, tout en renonçant aux masques pour nous comporter en toute sincérité, nous pourrions alors convaincre certains de nos semblables et leur inspirer une même démarche, brisant le conformisme et laissant là l’injonction obsolète de réprimer toute passion.

J’ai toujours goûté intensément à la vie au travers des passions qui me poussent et m’ont poussé dans le domaine professionnel comme dans bien d’autres. Reste que mes passions dominantes sont l’amour de ma famille et la culture de l’amitié, le tout assorti d’une perpétuelle remise en question personnelle. Dans mon jardin, les hellébores, les Prunus incisa et le Viburnum sont en fleurs. En rentrant, m’attend une bonne bouteille de Falerne.

« Nec cellis ideo contende Falernis. »

(Hennen G., 2020, Les voyages de Citrouille-Amère – Parcours philosophique d’un scientifique, 112)

 

Disponible en librairie dès le 15 octobre 2020.

 

COMMANDER